top of page
Rue de Charmois.JPG

L'étang de Meroux-Moval

1487 : extrait : Titre de la Seigneurie de Belfort, manuscrit de la bibliothèque de Belfort appelé

Livre Rouge

L'étang de Meroux longeait la rue de Charmois sur plus d'un km. Il commençait au lieu-dit « Les Berceaux » (en face du stade actuel)

Il existait déjà en 1487; à présent c'est un immense pré traversé par un ruisseau.

A l'époque, l'étang de Meroux était mal entretenu et si il l'avait mieux été, il aurait considérablement augmenté les revenus de la Seigneurie de Belfort.

Celle-ci a donc recommandé de le nettoyer, à moindre coût, de le repeupler, de nourrir les poissons et ensuite de les vendre.

L'argent ainsi obtenu servit à payer ceux qui y avaient travaillé ( sans faire de tort à quiconque) et le reliquat fut transmis à la Seigneurie.

Extrait de I 'Urbaire Mazariniste de 1742

En 1742 : l'étang a été laissé à la communauté au titre d'emphytéose ( droit de jouissance qui résulte de la conclusion d' un bail de longue durée) moyennant une redevance annuelle de 30 quartes de blé (soit environ 70 litres de blé) qui devaient être livrées chaque St Martin dans les greniers de la Seigneurie de Belfort par la dite communauté de Meroux selon le contrat du 9 décembre 1678.

bottom of page